Photo légerement modifiée de la page consacrée au Tiger moth sur le site de Toni Clark

Le Tiger Moth DH-82

de Roger GUENIER

 

L'été se termine maintenant et bientôt chacun va retrouver l'atelier pour y passer de longues soirées et préparer le modèle qui sera prêt pour le printemps prochain. Mais, pour Roger l'hiver aura été long puisqu'il aura mis 4 ans pour réaliser son TIGER MOTH issu d'un kit Toni Clark. Et si vous avez une idée du perfectionnisme, Roger en est la représentation vivante. Rien n'aura été laissé au hasard, tout a été pensé, réfléchi, dessiné et testé. De la qualité "aviation" en un mot.  

DH82C.jpg (22260 octets)

Roger est inscrit club de Saint Vincent de Tyrosse avec lequel Air Club Adour entretient des relations de (très) bon voisinage. Les activités des deux clubs sont partagées au travers des rencontres amicales interclubs (plus de meetings publics) et des sorties sur les pentes de la région.

Nous connaissions Roger pour ses modèles toujours impeccablement finis et entretenus et pour son sens de l'ordre et de l'organisation qui pourrait parfois paraître, à ce niveau, friser l'excessif. Qui n'a jamais vu Roger nettoyer un planeur électrique après un vol de 10 minutes, n'a aucune idée de ce qu'est l'entretien d'un modèle !!!

Roger, comme beaucoup de modélistes, voulait se faire un gros plaisir en réalisant un biplan ayant un peu d'envergure (dans les deux sens du terme). Après de longues et minutieuses recherches, son choix c'est porté sur le kit Toni Clark du Tiger Moth en 2.70 mètres.

Donc, un jour de l'an de grâce 1998, Roger a reçu un magnifique carton. A l'ouverture, l'intérieur ressemblait plus au mikado de notre enfance et on était loin du RTF à la mode maintenant malheureusement. Un tas de bois, un fagot comme disent les moustachus.

Malheureusement, Roger n'a fait que très peu de photos de la réalisation de son modèle et que nous aurions pu mettre en ligne.

Quatre ans de construction pour ce modèle. Roger a confié le premier vol à Philippe Roucayrol, le Président d'Air Club Adour. Preuve en est faite que Philippe sait aussi piloter des avions. Nul n'en doutait, puisque avant sa passion dévorante et envahissante pour les grands planeurs, il pratiquait avec brio la voltige.

Le 31 Juillet 2004, tous les modélistes des deux clubs se trouvaient réunis sur le terrain de Herm, où rendez vous avait été pris par Roger pour 16 heures. La journée devant se terminer, comme bien souvent en été, par un pique nique sur le terrain

Mais, à 16 heures largement dépassées, toujours pas de Roger ...... et encore moins de Tiger à l'horizon. Le pilote et les spectateurs s'impatientent.

Quand, tout à coup ......

 

Suite